Déroulement

À Bruxelles, des personnes de diverses convictions philosophiques et religieuses vivent ensemble. Le plus souvent, cela se passe très bien, mais parfois cette diversité peut mener à des désaccords et des conflits. Par conséquent, la ville a besoin de médiateurs, de personnes qui tentent de résoudre ces conflits afin que les bruxellois puissent vivre ensemble dans l'harmonie et la paix.
Au cours de ce jeu, nous analysons qui aura acquis le plus de savoir au niveau des convictions et du dialogue et qui mérite alors le titre de médiateur. Mais attention, il ne peut y avoir qu'un seul groupe qui reçoit ce titre.

Deux teams

Les participants seront scindés en deux groupes. Chacun reçoit une carte avec un personnage. Sur cette carte, figurent différentes informations concernant la conviction de cette personne: suit-elle/il des rituels bien définis? Que peut-elle/il manger? Se sent-elle/il lié(e) aux autres convictions? Quels sont ses rêves pour l'avenir?

En route à travers Bruxelles

Chaque équipe est amenée à suivre un propre parcours à travers Bruxelles. Aux différents endroits de la ville et en chemin vers ces différentes endroits, les équipes doivent remplir des missions. Dans ces missions, les participants doivent essayer d’incarner un maximum leur personnage.

Optionnel : la visite des ambassadeurs

À la moitié du jeu, les deux équipes se rencontrent. À ce moment, ceux qui le souhaitent peuvent décider d'envoyer 2 ambassadeurs dans l'équipe adverse. Ils resteront alors dans l'autre équipe jusqu'à la fin du jeu. C'est une façon de faire connaissance avec la dynamique de l'autre groupe et d'en apprendre encore plus sur la diversité convictionnelle.

Et le gagnant est...

Une fois que les deux équipes sont arrivées à l'emplacement final, nous testons qui en a le plus appris sur les convictions philosophiques et religieuses. Et qui sera alors le nouvel médiateur du dialogue?